de fr it

PierreFollare

Documenté de 1437 à 1457 . Bourgeois de Fribourg. Maître fondeur, F. fabrique en 1437 une grande cloche (datée et signée) pour la collégiale Saint-Nicolas de Fribourg. Grâce aux comptes, on sait qu'il a fondu des cloches pour diverses communes: Givisiez en 1441; Estavayer-le-Lac en 1443-1444 (en collaboration avec Jean de Villars) et 1449-1450; Romont et Matran en 1451-1452; Lutry en 1454. Entre 1442 et 1453, F. coule aussi des pièces d'artillerie. Il est mentionné pour la dernière fois en 1457 où il fond des canons avec Henri (dit Henselin), son fils. Celui-ci et son frère Jean poursuivront l'entreprise paternelle.

Sources et bibliographie

  • ACom Estavayer, Romont et Lutry
  • ASHF, 4, 1888, 132
  • W. Effmann, «Die Glocken der Stadt Freiburg», in FGB, 5, 1898, 1-208
  • SKL, 1, 467-468
  • MAH FR, 2, 1956
En bref
Dates biographiques Première mention 1437 Dernière mention 1457

Suggestion de citation

Hoffmann, Fabienne: "Follare, Pierre", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.02.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018570/2005-02-02/, consulté le 21.10.2020.