de fr it

JeanJornod

Mentionné entre 1516 à Saint-Aubin (FR) et 1531 à La Neuveville, du Val-de-Travers, reçu bourgeois de La Neuveville en 1531. Maçon et architecte, J. est l'auteur de l'église de Saint-Aubin, bâtie entre 1516 et 1519 dans un style gothique flamboyant, avec une clef de voûte datée et signée, et peut-être de celle des Verrières (1517). A La Neuveville dès 1519, il construit la tour carrée, ou des cloches, dont la face nord porte une longue inscription de 1520. Dans le Vully, il aurait été en concurrence avec Hensli Spiritus, de Morat, bâtisseur du chœur de Meyriez (1528-1529). Marché pour la construction d'une maison à Neuchâtel (1531). Plus important maître neuchâtelois du gothique flamboyant.

Sources et bibliographie

  • Kunstführer durch die Schweiz, 3, 51982, 617, 753, 831
  • A. Moser, Rapport d'activité de la Soc. du musée de La Neuveville, 1990, 3-6
  • A. Paravicini Bagliani et al., dir., Les Pays romands au Moyen Age, 1997, 479
En bref
Dates biographiques Première mention 1516 Dernière mention 1531