de fr it

HansLuterer

Première mention en 1516 à Zurich lorsque L. se vit offrir le droit de bourgeoisie pour son talent de créateur d'horloges de tour, avant le 6.6.1548 à Fribourg-en-Brisgau, de Waldshut. Elisabeth Haldenstein, fille d'un peintre verrier. Entre 1522 et 1542, L. construisit, en partie avec son fils Niklaus, quinze horloges monumentales en Suisse centrale et orientale. Son ouvrage le plus important en Suisse est l'horloge du clocher de l'église Saint-Pierre à Zurich (1538), connue pour la longueur de ses aiguilles et sa sonnerie. A Zurich, sa trace se perd après 1543. Il réalisa l'horloge de la porte Saint-Martin à Fribourg-en-Brisgau en 1546 et celle du clocher de la cathédrale avec Niklaus en 1547. L. fut avec Laurentius Liechti l'un des principaux horlogers de Suisse orientale.

Sources et bibliographie

  • R. Wehrli, «Drei Turmuhrmacher vor 1560», in Chronométrophilia, 19, 1994, 68-76
  • C. Hallermann, Zur Geschichte der Turmuhren in Freiburg im Breisgau, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1516 ✝︎ avant le 6.6.1548