de fr it

KonradLux

Mentionné pour la première fois en 1481 à Lucerne, originaire de Bâle. Sculpteur, tailleur de pierre, architecte et maître maçon, L. réalisa à Lucerne les fonts baptismaux de l'ancienne église Saint-Léger (Hofkirche), ainsi que la fontaine du marché aux vins, qui illustre le genre, très rare en Suisse, des fontaines à pinacle du style gothique tardif. La commande de cette œuvre fut passée en 1481; le coût, estimé à 110 florins, fut finalement multiplié par six, obligeant le Conseil de Lucerne à percevoir en 1494 un impôt extraordinaire. En 1505, L. reçut gratuitement la bourgeoisie de Lucerne en reconnaissance de ses activités artistiques.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 297
  • A. Kaufmann-Hagenbach, Die Basler Plastik des fünfzehnten und frühen sechzehnten Jahrhunderts, 1952
  • A. Meyer, «Weinmarktbrunnen», in JHGL, 6, 1988, 92-95
  • U. Bergmann, J. Keller, Ein Luzerner Bildschnitzer der Spätgotik, 1994
En bref
Dates biographiques Première mention 1481

Suggestion de citation

Sladeczek, Franz-Josef: "Lux, Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.07.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018600/2008-07-04/, consulté le 20.10.2020.