de fr it

PaulPfister

Mentionné pour la première fois en 1520 à Berne. Fils de Peter (->). Accusé de déloyauté en 1520 et impliqué dans une querelle juridique entre 1525 et 1529, P. s'engagea comme mercenaire. Cité en 1538 comme tailleur de pierre sur le chantier de la collégiale Saint-Vincent de Berne, il en fut le maître d'œuvre dès 1540. Il reçut en 1543 la charge de maisonneur de la ville de Fribourg. Après le décès du maître d'œuvre Peter Kleinmann, le Conseil de Berne fit à nouveau appel à lui pour la collégiale en 1546. Il fut démis de ses fonctions en 1555 en raison de dettes excessives et de mésententes. P. n'eut probablement pas de successeur, car après l'achèvement de l'octogone de la tour, on n'envisagea pas de nouveaux travaux. De son activité d'artisan, rien n'est connu, hormis son travail sur la tour de la collégiale, des transformations au château de Morges et quelques blasons.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 545
  • MAH BE Stadt, 4, 1960, 56
En bref
Dates biographiques Première mention 1520