de fr it

PeterPfister

Mentionné à Berne en 1505, avant le 13.9.1520 à Berne, de Bâle. Propriétaire d'une maison à la Kirchgasse, sur laquelle il payait l'Udel (cens), membre du Grand Conseil de Berne (1514-1520). P. dirigea le chantier de la collégiale de Berne de 1505 à 1520, d'abord avec Erhart Küng. Selon une inscription sur l'arc triomphal, il acheva le plafond du chœur; cet ouvrage d'une maîtrise artistique exceptionnelle est surnommé Der himmlische Hof ("la cour céleste"), en raison des quatre-vingt-sept têtes ou bustes grandeur nature qui ornent les clés de voûte et qui représentent les saints honorés à Berne. Ces figures sont un témoignage éloquent de la piété populaire de l'époque. Il est difficile de savoir à quel point P., qui était aussi sculpteur (on lui doit notamment deux écussons pour l'ossuaire de Morat), a participé à leur réalisation concrète.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 545
  • MAH BE Stadt, 4, 1960
  • E.J. Beer et al., éd., Berns grosse Zeit, 1999, 418-419, 435
  • F.-J. Sladeczek, Der Berner Skulpturenfund, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF