de fr it

Ratger

Mentionné dès 798 dans le livre des professions de Saint-Gall sous le nom de Ratgaer. Cité comme sacristain de 817 à 827 et en 829/830, ainsi que peut-être parmi des témoins du couvent en 833. Selon Ermenrich von Ellwangen (Codex Sangallensis 265), R. participa comme chef architecte, avec les moines Winihart et Isenrich, à la construction de la nouvelle église conventuelle, entreprise par l'abbé Gozbert entre 830 et 837 environ. Cette église carolingienne, qui diffère du plan de l'abbaye de Saint-Gall (vers 820), subsista en grande partie jusqu'à l'édification de l'église baroque (dès 1755).

Sources et bibliographie

  • MAH SG, 3, 1961, 29
  • P. Ochsenbein, éd., Das Kloster St. Gallen im Mittelalter, 1999, 167
  • R. Schaab, Mönch in Sankt Gallen, 2003, 64, 71
En bref
Dates biographiques Première mention 798