de fr it

Raymond deRue

Mentionné pour la première fois en 1440, entre le 2.4.1468 et le 19.7.1469, de Rue. Lecteur du couvent des dominicains de Lausanne en 1440, prieur en 1446-1447 et en 1457. R. fut surtout actif comme inquisiteur dans les diocèses de Genève, Lausanne et Sion, dirigeant de nombreux procès de sorcellerie instruits dans les années 1456-1460 en Bas-Valais et dans le Pays de Vaud. Maître en théologie, il fut également administrateur de l'église de Verceil (Piémont) en 1459, évêque titulaire d'Acre dès 1461 et évêque auxiliaire de Lausanne de 1463 à 1468.

Sources et bibliographie

  • HS, I/4, 202-203; IV/5, 450-451
  • M. Ostorero et al., éd., Inquisition et sorcellerie en Suisse romande, 2007, 358-361
  • G. Modestin, «Les dernières dispositions de l'inquisiteur», in Mémoires de cours, éd. B. Andenmatten et al., 2008, 109-126
En bref
Dates biographiques Première mention 1440 ✝︎ entre le 2.4.1468 et le 19.7.1469