de fr it

Colette de Corbiesainte

13.1.1381 à Corbie (Picardie), 6.3.1447 à Gand. Fille de Robert Boylet, charpentier de l'abbaye de Corbie, et de Catherine Moyon. Orpheline en 1399. Béguine, puis tertiaire de Saint-François, enfin clarisse, Colette de Corbie se donna pour but de rétablir les règles originelles strictes de l'ordre: pauvreté personnelle et communautaire, jeûne perpétuel, silence et obéissance absolue. Elle créa un couvent réformé à Besançon en 1410, puis en fonda ou réforma dix-sept autres, dont ceux de Vevey (1422-1425), avec l'aide d'Amédée VIII, duc de Savoie, le futur pape Félix V, et d'Orbe (1426-1427), avec l'appui de Jeanne de Montbéliard, femme de Louis de Chalon-Arlay. Les chercheurs proposent 1625 ou 1740 comme date de béatification. Colette de Corbie fut canonisée le 24 mai 1807.

Sources et bibliographie

  • Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques, 13, 1956, 238-246
  • E. Lopez, Culture et sainteté, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.1.1381 ✝︎ 6.3.1447