de fr it

FridolinBäldi

vers 1486, mentionné jusqu'en 1529 . D'une famille de notables glaronais. NN. Homme respecté, soldat aguerri, B. figure sur la liste des pensions en 1518. Il est en 1521 capitaine du contingent glaronais au service du pape. Chancelier de Glaris, B. retrace brièvement dans des annales les événements de 1482 à 1529 dans son canton. Sa chronique est, après celle de Valentin Tschudi, la source la plus importante sur la Réforme en pays de Glaris. Tout d'abord lié d'amitié avec Zwingli, B. déplora la scission confessionnelle et resta fidèle au catholicisme. Ses écrits, qu'ils concernent fêtes, expéditions militaires, travail ou soucis quotidiens, sont d'un grand intérêt pour l'histoire culturelle.

Sources et bibliographie

  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 258