de fr it

JulesNaville

4.3.1790 à Genève, 28.11.1863 à Genève, prot., de Genève. Fils de François André (->). Frère de Jean-Edouard (->). 1815 Isaline Caroline Saladin, fille d'Auguste Saladin (de Budé). Etudes de lettres à l'académie de Genève (1806). Membre du Conseil représentatif (1819-1841), puis du Grand Conseil (1842) et conseiller d'Etat (1842-1844). N. fut l'un des fondateurs de l'école rurale pour jeunes filles de la Pommière et offrit à cette institution une demeure contiguë à sa propriété de Villette (auj. comm. Thônex).

Sources et bibliographie

  • P. Naville, Chronique de la famille Naville, 1961
  • Livre du Recteur, 5, 11
  • G. Mützenberg, «L'institution de la Pommière (Genève) ou les succès d'un paternalisme aujourd'hui décrié», in RSH, 1984, 5-37
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 4.3.1790 ✝︎ 28.11.1863
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons

Suggestion de citation

Barrelet, Jacques: "Naville, Jules", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.09.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018720/2007-09-18/, consulté le 23.10.2020.