de fr it

FrancescoRomagnoli

22.12.1785 à Alexandrie (Piémont), 17.3.1839 à Stabio, d'Alexandrie. Avocat. Après l'insurrection piémontaise de 1821, R. vécut en exil entre le Tessin (surtout à Lugano) et la Mesolcina. Il fut dès 1825 secrétaire (ensuite actionnaire) de l'imprimerie Ruggia à Lugano, puis comptable de la Tipografia elvetica de Capolago (1830); il reprit enfin la ferme des péages tessinois. R. était en relation avec de nombreux compatriotes exilés au Tessin et servait de lien avec ceux qui se trouvaient dans les Grisons italiens, où vivait son frère Giovanni. Condamné à la prison à perpétuité, ce dernier avait aussi fui l'Italie en 1821 et s'était réfugié à Roveredo (GR, 1821-1834) où il avait dû faire face, comme R., à de nombreux arrêtés d'expulsion. Giovanni fit le commerce du vin et du bétail et obtint en 1827 la ferme des courses postales pour le San Bernardino.

Sources et bibliographie

  • A.M. Zendralli, «Profughi italiani nel Grigioni», in QGI, 1949, surtout 277-278
  • G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 1, 1980
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.12.1785 ✝︎ 17.3.1839