de fr it

PaoloGiovio

21.4.1483 ou 1486 à Côme, 11/12.12.1552 à Florence, cath., de Côme. Fils de Luigi Zobio, notaire, de famille patricienne, et d'Elisabetta Benzi. Licencié en philosophie et médecine à Pavie (1511), G. fut dès 1512 médecin et humaniste à Rome sous la protection du pape Léon X, puis dès 1517 à Florence, où il suivit le cardinal Jules de Médicis, futur pape Clément VII (1523), qui le nomma évêque de Nocera dei Pagani (Campanie) en 1527. Son intense activité d'historien fut à l'origine des célèbres Vitae d'hommes illustres (1540-1550) et des Lettere volgari, publiées à titre posthume en 1560, où l'on perçoit sa vocation de journaliste avant la lettre. En 1550, il s'établit à Florence, à la cour de Cosme Ier, où il termina la plus imposante de ses œuvres, les Historiae sui temporis (45 livres), consacrée à l'histoire des années 1494 à 1544 (comprenant des lacunes pour les périodes 1498-1513 et 1517-1527). Ses descriptions des interventions militaires en Italie auxquelles participèrent les Suisses, qui sont jugées différemment selon les cas, telles que l'entrée à Rome en 1494 ou les batailles de Novare (1513) et de Marignan (1515) présentent un intérêt particulier pour l'histoire suisse.

Sources et bibliographie

  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 311-312
  • E. Fueter, Geschichte der neueren Historiographie, 31985, 51-55
  • T.C. Price Zimmermann, Paolo Giovio, 1995
  • DBI, 54, 430-440
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.4.1483 ou 1486 ✝︎ 11/12.12.1552