de fr it

JakobWildermut

avant 1450 à Bienne (?), mentionné pour la dernière fois en 1497 avec sa femme dans les procès-verbaux du Conseil de Bienne. Margaretha (nom de famille inconnu). Installé à Bienne comme peintre verrier, Wildermut réalisa sans doute en 1457 le vitrail central du chœur de l'église paroissiale Saint-Benoît. En 1467-1468, il nettoya et retoucha les vitraux du chœur, de la nef et de la sacristie de Saint-Nicolas à Fribourg et restaura une image de saint Jean avec les blasons placés au-dessous. En 1469, il exécuta deux vitraux aux armoiries de la maison de Savoie pour le couvent des franciscains de Fribourg, à l'occasion de la visite du duc Amédée IX et de son épouse Yolande. Wildermut livra une peinture sur verre à la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Bienne (1479) et une autre à la collégiale Notre-Dame de Neuchâtel (1490).

Sources et bibliographie

  • Schweizerisches Künstler-Lexikon, vol. 3, 1913, 500
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 489
En bref
Dates biographiques ∗︎ avant 1450 Dernière mention 1497