de fr it

Sigmund HeinrichWildermeth

5.8.1765 à Vigneules (auj. comm. Bienne), 22.6.1847 à Bienne, prot., de Bienne. Fils de Jakob Sigmund (->) et de Rosina Wysard. 1801 Katharina Rengger, fille de Niklaus, du Petit Conseil de Bienne. Ecole militaire Pfeffel à Colmar (1779-1782), études de droit à Strasbourg (1784-1786). Au service de Prusse (1786-1791). Revenu à Bienne, W. fut inspecteur de la milice. Il séjourna à Paris en 1795-1796; en 1798, il réorganisa la milice de Bienne et de l'Erguël sur mandat du général Alexis Balthasar Henri Antoine de Schauenburg. Nommé maire de Bienne en 1800, il dirigea la ville sans guère se préoccuper du Conseil. Après l'entrée des Alliés en Suisse (1814), il se retira de la vie publique. Sous la Restauration, il se prononça pour le rattachement de Bienne au canton de Berne; en 1828, il devint préfet et membre du tribunal de district (président de 1831 à 1834). En 1833, il présida la commission chargée d'étudier le projet révisé de loi cantonale sur les communes.

Sources et bibliographie

  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 488
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF