de fr it

AntonLöw

Mentionné dès 1535, 20.12.1584 à Appenzell, prot., d'Appenzell (rhode de Schlatt). Sans doute fils de Konrad, sautier cantonal. Médecin à Appenzell, domicilié à la place de la Poste en 1552, à la Sandgrube en 1566, L. fit construire de 1563 à 1570 la maison de maître du "Château". Membre du Petit Conseil d'Appenzell (1553-1556 et 1561-1573). Partisan zélé de la Réforme. Il eut des procès en 1564 à Saint-Gall pour avoir injurié un Zurichois et en 1566 à Constance. En 1584, il accusa le père bénédictin Matthias Fridinger, chapelain de Gonten, de "sodomie" avec un jeune garçon; incapable de prouver ses dires, il fut condamné à mort et exécuté le 20 décembre 1584, conformément à l'article 34 du code appenzellois; sa demeure fut confisquée.

Sources et bibliographie

  • AUB, 2, no 3672, 696
  • R. Fischer, Die Gründung der Schweizer Kapuzinerprovinz 1581-1589, 1955, 112-113
  • AppGesch., 1, 458, 473-474
  • MAH AI, 1984, 343, 345, 348
En bref
Dates biographiques Première mention 1535 ✝︎ 20.12.1584