de fr it

HeinrichSchedler

Mentionné pour la première fois en 1435 et pour la dernière en 1459, d'Urnäsch. Cité comme sautier du pays d'Appenzell (1435) et comme amman ou ancien amman (1439 et 1457). S. apposait les sceaux des serments de renoncement à la guerre privée (Urfehden) et exerçait des fonctions de juge et de médiateur. Le 11 juin 1445, il annonça aux Schwytzois la victoire des Appenzellois sur les Autrichiens à la bataille de Wolfhalden. En 1459, les Confédérés s'interposèrent comme médiateurs entre Appenzell et S. qui fut condamné à une amende et banni pour abus du sceau cantonal.

Sources et bibliographie

  • AWG, 271-272
  • AppGesch., 1, 237
En bref
Dates biographiques Première mention 1435 Dernière mention 1459