de fr it

Johann KonradSchiegg

Mentionné pour la première fois en 1589, 1627, cath., d'Appenzell (rhode de Rüte). Fils de Johannes et de Barbara Fässler. 1590 Elisabeth Meggeli, fille de Joachim Meggeli. S. a peut-être étudié à Paris et à Lucerne. Dans le canton d'Appenzell, il fut trésorier de la bourse des pauvres (1589-1594) et chancelier (1594-1597), puis à Appenzell Rhodes-Intérieures, chancelier (1597-1605), administrateur paroissial (1605-1613), maisonneur (1608-1613), vice-landamman (1613-1623) et landamman (1623-1625). En 1591, S. fut médiateur à Grub (AR) dans le conflit au sujet des droits de collation. En 1595, il fit partie de la commission chargée de régler des affaires de succession avec la ville de Saint-Gall. Il fut plus de vingt fois délégué à la Diète entre 1598 et 1626, ainsi qu'à Milan en 1598 pour l'adhésion des Rhodes-Intérieures à l'alliance avec l'Espagne, puis en 1600 à la Ligue d'Or des cantons catholiques. En 1623-1624, S. participa, à Fontainebleau et à Soleure, à des négociations avec le roi de France sur le règlement des soldes.

Sources et bibliographie

  • AWG, 275
  • AppGesch., 1, 519, 526
  • MAH AI, 1984, 304

Suggestion de citation

Bischofberger, Hermann: "Schiegg, Johann Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/018896/2011-07-26/, consulté le 21.09.2020.