de fr it

HermannSchwendiner

Mentionné pour la première fois en 1472, pour la dernière en 1502, d'Appenzell (rhode de Schwende). S. est attesté comme conseiller (1472, 1475 et 1486) et comme landamman d'Appenzell (1486, 1487-1490). Il assuma aussi les charges de décimateur (1484, levant la dîme pour l'abbaye de Saint-Gall) et de bailli du Rheintal, alors appenzellois (1478). S. fit partie des meneurs du sac du couvent de Rorschach (1489). Après la défaite dans la guerre de Saint-Gall qui s'ensuivit (1490) et les dures conditions imposées aux vaincus, notamment aux Appenzellois, par les cantons protecteurs victorieux, il lui fut reproché d'avoir mal informé la landsgemeinde et d'avoir abusé de sa confiance. S. fut expulsé de la Confédération, ses biens confisqués. Dès 1492, il en appela à la Chambre impériale pour les récupérer. Après avoir séjourné longuement à Lindau, au bord du lac de Constance, son retour lui fut accordé en 1498. En 1502, la Diète somma S. de cesser son acharnement juridique contre les Appenzellois; mais en 1516, sa situation financière était toujours controversée.

Sources et bibliographie

  • AWG, 310
  • AppGesch., 1, 264-284
En bref
Dates biographiques Première mention 1472 Dernière mention 1502