de fr it

UlrichEisenhut

Mentionné dès 1508, avant le 22.5.1537 à Altstätten, de la rhode de Gais. Contrôleur de l'impôt (1508-1513), landamman d'Appenzell (1516-1534, avec des interruptions), plus de soixante fois délégué d'Appenzell à la Diète entre 1508 et 1535. Souvent arbitre dans des questions de religion dès 1519, E. fut le médiateur des réformés dans le conflit de frontière entre Gais et Oberriet (1535). Ses adversaires, comme Jakob Büchler, l'accusèrent de trahison dans cette affaire et dans celle de la bannière: à son profit, E. aurait vendu aux Saint-Gallois une de leurs bannières conquises par les Appenzellois. Malgré l'absence de preuve, il fut incarcéré en 1535; la ville de Saint-Gall et les Confédérés intercédèrent en vain. La même année cependant, E. parvint à s'enfuir. Aigri, il mourut peu avant que la Diète fédérale ne le réhabilite en 1537.

Sources et bibliographie

  • AWG, 57
  • AppGesch., 1, 390-391; 424-430
  • H. Bischofberger, Rechtsarchäologie und rechtliche Volkskunde des eidgenössischen Standes Appenzell Innerrhoden, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF