de fr it

JostJakob

Mentionné entre 1393 et 1406, avant le 11.3.1412, de Schwytz (Altviertel), établi à Steinen. Anna Schmid. Membre du Conseil de Schwytz, landamman de 1393 à 1401, souvent député à la Diète. J. participa à plusieurs médiations et arbitrages, notamment entre les comtes de Werdenberg-Sargans et les barons de Rhäzüns (1395), entre Einsiedeln et les gens de la Marche moyenne (litige frontalier et forestier en 1398), entre le Schwytzois Ulrich Kupferschmid et Uri (1400), entre le couvent de Kappel et les paroissiens de Baar (1403). En 1404, il figura parmi les garants de l'exécution du jugement rendu contre Schwytz pour avoir occupé Zoug au mépris des alliances. On conserve de nombreux actes et lettres de rente portant le sceau de cet homme fortuné.

Sources et bibliographie

  • J.B. Kälin, «Das Geschlecht der Jakob zu Schwyz», in MHVS, 28, 1919, 1-20, surtout 4-8