de fr it

Josef AntonReding

30.6.1658 à Schwytz, 31.5.1747 à Schwytz, cath., de Schwytz. Fils de Franz (->) et d'Anna Katharina, fille de Heinrich. Cousin de Heinrich Friedrich Fridolin (->). Baron. 1679 Maria Elisabeth Ceberg. Membre du Conseil de Schwytz, trésorier (1687-1692), bailli du Gaster (1688-1690) et de Sargans (1693-1695). Vice-landamman (1711-1713) et landamman (1715-1717 et 1729-1731). Plusieurs fois délégué à la Diète (1688-1732). R. tenta de réintroduire le catholicisme à Wartau (1694), ce qui déclencha l'affaire du même nom. Au début du XVIIIe s., sa position fut menacée par le mouvement populaire suscité par le bailli Josef Anton Stadler contre le parti aristocratique. Colonel au service de Savoie, il recruta des troupes pour le duc Victor Amédée II (vers 1700). En 1705, il changea de camp avec son frère Johann Franz (->). Désormais au service de France, il leva un régiment allemand à son nom. En 1712, R. acheta la baronnie de Meyrueis dans les Cévennes. En 1738, il mit sur pied une compagnie de la Garde suisse à Naples et, en 1742-1743, les régiments portant son nom au service des Bourbons d'Espagne. Chevalier de Saint-Michel.

Sources et bibliographie

  • J. Wiget, Von Haudegen und Staatsmännern, 2007, 54-60
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF