de fr it

SamuelHofmann

Portrait équestre du Fribourgeois François Pierre König dit de Mohr. Huile sur toile, 1631 © Musée d'art et d'histoire Fribourg.
Portrait équestre du Fribourgeois François Pierre König dit de Mohr. Huile sur toile, 1631 © Musée d'art et d'histoire Fribourg. […]

vers 1595 à Sax, 24.1.1649 à Francfort-sur-le-Main, prot., d'Affoltern am Albis. Fils de Samuel, pasteur, et d'Anna Messer, fille d'un chaudronnier zurichois. 1622 Elisabeth Bassoy, appelée Lysbeth Jans. De 1608 à 1611, H. apprit son métier de peintre chez le Zurichois Gotthard Ringgli. En 1613, il effectua des travaux de restauration au couvent (sécularisé) de Töss, près de Winterthour. Vers la fin de l'année 1624, il partit pour Amsterdam, où il travailla probablement quelque temps comme compagnon avant de devenir son propre patron vers 1617-1618. Il retourna à Zurich en 1622. En 1625, il restaura au château de Kyburg quatorze portraits de baillis et peignit des drapeaux et des blasons. En 1628, il fut accusé avec d'autres artistes d'avoir exécuté des travaux réservés aux simples artisans peintres. Il dut quitter la corporation des Charpentiers et acheter le droit d'entrer dans celle des Vignerons. En 1629, les maîtres peintres formèrent leur propre corps de métier. H. entretint des contacts avec le graveur Dietrich Meyer l'Ancien. Il fit probablement un bref séjour en Hollande (1636) et, en 1638, était peut-être installé dans la région du Rhin supérieur. Il n'en fut pas moins actif à Bâle. Il reçut des commandes de Pietro Dolce, ambassadeur de Venise à Zurich (1640-1641). Il retravailla à Bâle jusqu'en 1644, puis vécut à Francfort-sur-le-Main jusqu'à sa mort. Portraitiste renommmé, H. peignit de nombreux bourgeois et bourgeoises de haut rang, notamment Hans Balthasar Bodmer (1619) et Hans Heinrich Müller (1622), le vice-bourgmestre Melchior Maag (1623/1624 et 1635), le savant Johannes Murer (1628/1629), le bourgmestre Salomon Hirzel (1630 et 1640) et l'antistès Johann Jakob Breitinger (1630 et 1635), de même que des portraits équestres du bailli de Fribourg François Pierre König (1631). Il réalisa également des portraits en pied de personnages de la cour pour le comte de Fürstenberg-Heiligenberg (1628) et pour le margrave de Baden-Baden (1630). H. fut aussi l'auteur de scènes mythologiques ou allégoriques et introduisit en Suisse les natures mortes, surtout les intérieurs de cuisine.

Sources et bibliographie

  • I. Schlégl, Samuel Hofmann (um 1595-1649), 1980
  • DBAS, 498-499
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1595 ✝︎ 24.1.1649