de fr it

DanielLindtmayer

24.4.1552 à Schaffhouse, 1603, prot., puis cath. (1598), de Schaffhouse. Fils de Felix (->) et d'Anna Sattler. Petit-fils de Felix (->). 1) 1576 NN Frosch, fille de Moritz, peintre du Vorarlberg, 2) 1588 Beatrix Rüeger, veuve de Werner Kübler l'Ancien, sœur de Johann Jakob Rüeger. Outre une formation de peintre-verrier, L. fit à Schaffhouse, probablement chez Tobias ou Abel Stimmer, un apprentissage en peinture murale (1566-1570). Après un tour de compagnon (1574), il travailla à Bâle et Feldkirch, et revint à Schaffhouse en 1576. L. renouvela son appartenance à la corporation des Epiciers (1577), devint maître en peinture murale et réalisa également des esquisses de vitraux. Il ne subsiste rien de ses travaux dans les abbayes de Königsfelden et de Paradies notamment, ni à Wolfenschiessen. Il décora en 1587 la façade de la maison du secrétaire de la ville de Schaffhouse, Hans Forrer. Des croquis pour gravures sur bois ont été conservés. L. appartenait à la commission qui négocia un nouveau règlement des corporations à Schaffhouse (1588). Il peignit probablement un portrait du doyen Johann Konrad Ulmer pour l'abbaye d'Allerheiligen, avant de se détourner de sa ville natale et de sa famille dans les années 1590. Il livra de nombreuses esquisses pour le nouveau cloître de l'abbaye de Rathausen dès 1592, fut probablement actif aux Grisons en 1593 et dans la région du lac de Constance au printemps 1595. La même année, il fut arrêté à Constance pour tentative de meurtre et ramené à Schaffhouse, mais ne fut pas condamné vu son état de santé. L. quitta Schaffhouse (1596) et s'établit en 1598 à Lucerne, où il travailla probablement à des esquisses pour vitraux et à la peinture sur verre chez Franz Fallenter (jusqu'en 1601), puis vraisemblablement à Stans (1602-1603). Près de 350 dessins de L. sont conservés (ébauches de peintures murales, esquisses de vitraux ou de gravures sur bois), ainsi que quatre eaux-fortes, des gravures sur bois et quelques peintures.

Sources et bibliographie

  • F. Thöne, Daniel Lindtmayer (1552-1606/07), 1975 (liste des œuvres)
  • H. Steiner, «Daniel Lindtmayer», in SchBeitr., 58, 1981, 139-148
  • DBAS, 638-639
  • H. Lieb, «Daniel Lindtmayers Ende», in SchBeitr., 69, 1992, 21-31
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 24.4.1552 ✝︎ 1603