de fr it

HeinrichFischer

avant 1600, après 1626, cath., peut-être de Pforzheim (Pfortzen, Bade). F. est mentionné pour la première fois conjointement avec son frère Melchior (->). Originaires de Haute-Rhénanie et de Suisse alémanique, les deux sculpteurs, constructeurs d'autels et maîtres-menuisiers ont travaillé ensemble aux trois autels de l'église des jésuites de Porrentruy en 1600-1603, ensuite à Masevaux (Alsace) et Laufenburg, où leur présence est attestée. La part de chacun est indistincte dans leur œuvre commune. En 1605-1606, les deux frères s'établirent avec leurs familles à Beromünster, où F. est mentionné jusqu'en 1614 et Melchior jusqu'en 1619. De 1606 à 1610, ils travaillèrent aux stalles, à la chaire et à l'autel de la Vierge de l'église collégiale, ainsi qu'au tombeau du fondateur. On leur doit aussi le maître-autel de la collégiale de Rheinfelden (vers 1607), l'autel de la chapelle de Roth (comm. Grosswangen), la crucifixion de la chapelle du cimetière de Frick ainsi que des crucifix pour le couvent des capucins de Sursee et pour celui de Muri. Depuis 1611, ils réalisèrent aussi trois autels, une statue de la Vierge et un crucifix pour le chœur de l'église de pèlerinage de Gormund, près de Neudorf. La chaire de l'église de la ville de Bremgarten (AG) leur est également attribuée.

Sources et bibliographie

  • P. Saam-Derungs, Das Chorgestühl in der Stiftskirche Sankt Michael in Beromünster, mém. lic. Zurich, 1984
  • P. Felder, Barockplastik der Schweiz, 1988
En bref
Dates biographiques ∗︎ avant 1600 ✝︎ après 1626