de fr it

Johann HeinrichKeller

1692 à Zurich, 16.7.1765 à La Haye, prot., de Bâle. Fils de Johann Jakob (->). D'abord apprenti sculpteur dans l'atelier paternel, K. décida de devenir peintre et fit un apprentissage de trois ans chez le paysagiste bâlois Andreas Holzmüller. Son tour de compagnon le conduisit à Stuttgart, Kempten (Allgäu), Munich et Innsbruck. Dès 1723/1724, il fréquenta l'académie des beaux-arts de Paris, grâce à une bourse qu'il reçut sur la recommandation de Hyacinthe Rigaud. En 1726, il s'établit à La Haye, tout en faisant de fréquents voyages en Suisse. Marqué par le style rococo français, K. peignit des portraits, des scènes mythologiques ou pastorales et décora des palais et maisons de campagne de la noblesse hollandaise.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 161-162
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1692 ❒︎ 16.7.1765

Suggestion de citation

Bhattacharya, Tapan: "Keller, Johann Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019128/2007-03-16/, consulté le 28.10.2020.