de fr it

Hans HugKluber

1535/1536 à Bâle, 7.2.1578 à Bâle. Barbara Haller. Formation probablement à Zurich chez Hans Asper. K. entra dans la corporation des peintres Ciel et Etoile en 1555. De nombreuses commandes sont attestées à Bâle et environs, mais peu d'œuvres subsistent: des dessins d'après d'anciens maîtres (1548), deux portraits (1552), un portrait de famille (1559) et une Nativité (1562) conservée au Musée des beaux-arts de Bâle. K. exécuta également plusieurs fresques pour des bâtiments publics à Bâle. En 1568, il restaura la Danse macabre de l'église des dominicains (œuvre partiellement conservée au Musée historique de Bâle). En 1575, il peignit le cavalier du portail latéral de la porte du Rhin (disparue) dans le Grand-Bâle. L'œuvre de K., qui dénote l'influence de Hans Holbein le Jeune, se situe entre Renaissance et maniérisme.

Sources et bibliographie

  • MAH BS, 5, 1966, 290-314
  • E. Landolt, «Zur Geschichte des Grossbasler Rheintors und seines Reiterbildes im 16. und 17. Jahrhundert», in NMAH, 25, 1974, 149-167
  • DBAS, 579-580
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Hans Hug Klauber
Dates biographiques ∗︎ 1535/1536 ✝︎ 7.2.1578