de fr it

BartholomäusSarburgh

vers 1590 à Trèves, sans doute à La Haye. Probablement d'une famille néerlandaise. S. se forma vraisemblablement auprès du peintre Jan Anthonisz van Ravesteyn à La Haye. Il travailla quelques mois à Bâle avant 1619/1620, puis jusqu'en 1623 dans son propre atelier à Berne. Il exécuta un grand nombre de commandes pour les patriciens bernois, en particulier un portrait de Hans Jakob von Diesbach (1620). On lui attribue également les portraits de la famille de Franz Ludwig von Erlach (1621). Fréquents séjours à Bâle entre 1621 et 1628, puis à Prague, à Cologne en 1631 et à La Haye depuis 1632. Durant ses trois ans à Berne, S. réussit à y implanter l'art du portrait.

Sources et bibliographie

  • M.Th. Bätschmann, «Bartholomäus Sarburgh und die Porträtmode», in Berns mächtige Zeit, éd. A. Holenstein, 2006, 480-481
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1590