de fr it

Tarilli

Famille de Cureglia, mentionnée depuis 1352, qui connut une certaine notoriété aux XVIe-XVIIe s. Les fils de Giovanni (vers 1516 - dernière mention en 1588) se distinguèrent dans les domaines ecclésiastique et artistique: Domenico (1533-1593), ordonné prêtre à Milan en 1554, fut curé de Comano (1559), y ouvrit une école renommée et écrivit une chronique célèbre (1568-1589); Giovanni Battista (->), peintre, fut le représentant le plus connu de la famille; Cipriano (1554 - dernière mention en 1588) étudia la théologie à Milan (1571), fut prêtre à Guanzate (vers 1581) et prévôt de la Valcuvia (vers 1588). Avec Martino (av. 1575) une branche s'établit à Venise, où Francesco, son fils (mentionné de 1575 à 1633), fut graveur et sculpteur. Parmi les autres T., citons Cipriano, ingénieur à Contone (1684), Cristoforo et Giovanni, stucateurs en Thuringe (vers 1685) et Stefano, graveur à Lugano (1715).

Sources et bibliographie

  • BSSI, 1894, 1-8
  • D. Tarilli, Notizie dal Cinquecento, éd. D. et T. Petrini, 1993