de fr it

Jakob vonWil

vers 1580 à Lucerne, vers 1619 à Lucerne ou à Rome. Fils de Ludwig, conseiller et batelier, et de Dorothea Bircher. Frère de Ludwig (->). 1607 Katharina Schürmann. On ne sait rien de la formation artistique de von W.; il fut peut-être un élève du peintre Hans Heinrich Wägmann. Il réalisa une épitaphe, aujourd'hui détruite, pour sa mère à l'église Saint-Léger de Lucerne (1608), le tableau Saint Michel pesant les âmes de la collégiale de Beromünster (1609), des panneaux pour le maître-autel de l'église paroissiale de Buttisholz (1610-1611, disparus), des peintures pour la chapelle de Lützelau près de Weggis (1613, détruites) et des inscriptions pour les jésuites de Lucerne (1614, détruites). Administrateur de la confrérie de Saint-Luc (1616). En 1619, il reçut de l'argent du chapitre de Saint-Léger de Lucerne notamment pour la restauration du tableau de l'Ascension du Christ (détruit) et pour des illustrations destinées à l'Antiphonar de Sanctis (frontispice de 1612 conservé aux Archives cantonales de Lucerne). On lui attribue en outre le cycle de la danse des morts, réalisé entre 1610 et 1615 dans le collège des jésuites de Lucerne (auj. siège du gouvernement).

Sources et bibliographie

  • DBAS, 1128
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jakob Vonwil
Jakob von Wyl
Dates biographiques ∗︎ vers 1580 ✝︎ vers 1619