de fr it

HansGallizian

1472 à Bâle, 1524 à Soleure, de Bâle et Soleure (1521). Fils de Michel, fabricant de papier. 1) Helena Meyer zum Pfeil, fille de Claus, greffier du Conseil, 2) Maria Jungermann, fille de Hans, premier prévôt de corporation. Fabricant de papier et commerçant. Membre du Grand Conseil de Bâle (1503-1512) et du tribunal de la ville (1504-1513), prévôt de la corporation du Safran (1512-1521), membre des Sept (finances, 1512, 1515-1521), du collège des Trois (commission des finances, 1515-1517), juge au tribunal d'appel en 1520, membre du Conseil des Treize (Conseil secret, 1519-1521). G. fut chargé de vingt-neuf ambassades au niveau fédéral et de neuf au niveau régional. L'un des chefs du parti profrançais, il fut chassé du Conseil pour avoir accepté des pensions lors de l'émeute de 1521. Il s'enfuit à Soleure, d'où il s'employa énergiquement à tourner la Confédération contre Bâle. Ses biens bâlois furent confisqués et vendus aux enchères. Après sa mort, sa veuve et des nobles pro-Habsbourg furent impliqués dans une guerre privée contre Bâle qui ne se termina qu'en 1528.

Sources et bibliographie

  • APriv, StABS
  • A. Hartmann, éd., Die Amerbachkorrespondenz, 3, 1942
  • R. Wackernagel, Humanismus und Reformation in Basel, 1924
  • H. Füglister, Handwerksregiment, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF