de fr it

Hans Imer vonGilgenberg

avant 1469, 1533 à Ensisheim (Alsace), bourgeois de Soleure (1485). Fils de Hans Bernhard, bailli et seigneur du fief-gage d'Ensisheim, conseiller de Bourgogne, et de Suselin Bock von Staufenberg. 1) 1499 Barbara d'Andlau, fille de Hans, chevalier, 2) 1503 Agatha von Breitenlandenberg, fille de Jacob Gotthard, chevalier, seigneur de Wetzikon et bailli. G., appelé aussi Pfefferhans, était Junker et chevalier. En 1489, il vendit à Soleure la seigneurie de Gilgenberg. Bailli d'Ensisheim et conseiller royal (1494), l'un des quatre chevaliers siégeant au Conseil de Bâle (1494-1496), membre du Conseil des Treize ou Conseil secret (1494-1499) et bourgmestre (1496-1499), G. fut plusieurs fois envoyé en ambassade auprès de l'empereur Maximilien Ier pour tenter de régler les problèmes qui provoquèrent la guerre de Souabe. Après sa disgrâce en 1499 pour avoir pris le parti de l'Autriche, il devint gouverneur et régent d'Ensisheim, conseiller impérial de 1502 à 1533, membre de la régence impériale de Haute-Alsace de 1519 à 1533. Durant la guerre des Paysans de 1525, il fut l'un des chefs de la noblesse alsacienne.

Sources et bibliographie

  • E. Fabian, Geheime Räte in Zürich, Bern, Basel und Schaffhausen, 1974
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ avat 1469 ✝︎ 1533

Suggestion de citation

Schüpbach-Guggenbühl, Samuel: "Gilgenberg, Hans Imer von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.11.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019220/2005-11-14/, consulté le 23.11.2020.