de fr it

NiklausMurer

Mentionné dès1404, 1433 à Bâle, de Bâle. Fils de Heinrich, marchand drapier. Ursula von Laufen. Représentant de la corporation de la Clef (1405-1422), puis des Achtburger au Conseil de Bâle, premier prévôt des corporations (1414 et 1416). Entré en 1413 à la cour de l'empereur Sigismond. En 1414, M. fut l'un des acteurs de la lutte pour le pouvoir entre les Achtburger (qu'il soutenait) et les corporations; dans ce contexte, il s'installa provisoirement à Rheinfelden en renonçant à son droit de bourgeoisie. Délégué de la ville de Bâle auprès du duc Frédéric IV de Habsbourg et de l'antipape Jean XXIII à Fribourg-en-Brisgau (1415), ainsi qu'au concile de Constance (1414-1418). Lié au couvent des dominicaines de Bâle (Steinenkloster), M. fit partie des délégués du Conseil à sa réforme (1423) et de ses administrateurs (1427).

Sources et bibliographie

  • R. Wackernagel, «Die Junker Murer von Basel», in AHér.S, 16, 1902, cah. 2, 48-64
  • J. Kindler von Knobloch, éd.,Oberbadisches Geschlechterbuch, 3, 1919, 181
Liens

Suggestion de citation

Notter, Benno: "Murer, Niklaus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019260/2009-07-02/, consulté le 29.07.2021.