de fr it

KonradZer Sunnen

Mentionné pour la première fois en 1355, entre 1396 et 1398, de Bâle. Fils de Werner dit Furnach et d'Agnes NN. Agnes Zibol, fille de Jakob Zibol. Beau-frère de Burkhard Zibol. Z. siégea au Conseil de Bâle dès 1362 comme représentant des Achtburger (patriciens non nobles) et fut premier prévôt des corporations en 1373 et 1396. L'affaiblissement de la noblesse après la guerre de Sempach rendit possible l'élection de Z. à la fonction de bourgmestre en 1387. Il fut chargé de plusieurs missions par Bâle, notamment dans le cadre des efforts de la ville en faveur de la paix avant la guerre de Sempach et, en 1387-1388, dans les réunions de la Ligue des villes souabes.

Sources et bibliographie

  • Wackernagel, Basel, 1, 311, 313
  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 2, 1910, généal. 11
  • A. Bernoulli, éd., Basler Chroniken, 7, 1915, 480, 482

Suggestion de citation

Hess, Stefan: "Zer Sunnen, Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019293/2014-02-12/, consulté le 30.10.2020.