de fr it

Hans JakobZörnlin

22.10.1588 à Bâle, 7.9.1659 à Liestal, prot., de Bâle. Fils de Veit, intendant de l'ancien chapitre cathédral, et de Magdalena Spirer. 1) 1611 Maria Burckhardt, fille de Hieronymus, 2) 1623 Judith Gmünder, fille de Hans Christoph, commerçant à Saint-Gall. Formation de soyeux à Bâle et Nuremberg. Voyage dans les pays méditerranéens et en Allemagne (1607-1610). Epicier à Bâle (1612). Capitaine à Venise (1616), capitaine de la ville de Saint-Gall (1623-1625), puis à nouveau au service de Venise. Lieutenant-colonel à Bâle (dès 1630). Bailli de Homburg (1631-1635) et de Waldenburg (1635-1648). Colonel de l'artillerie fédérale prévue par le Défensional de Wil (1647). Prévôt de la corporation de la Clé à Bâle (1650-1653). Commandant des troupes bâloises durant la guerre des Paysans (1653). Bailli de Lugano (1654-1656) et membre du Conseil de Bâle (1656), avoyer de Liestal (1658-1659). Z. fut reconnu au-delà des frontières de la Confédération comme spécialiste des questions militaires.

Sources et bibliographie

  • P. Koelner, Die Zunft zum Schlüssel in Basel, 1953, 371-372
  • N. Landolt, Untertanenrevolten und Widerstand auf der Basler Landschaft im 16. und 17. Jahrhundert, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hess, Stefan: "Zörnlin, Hans Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019306/2014-02-24/, consulté le 26.10.2020.