de fr it

HansZscheckenbürlin

Mentionné pour la première fois en 1408, 24.7.1477, de Bâle. Fils naturel, légitimé, de Heinzmann, intendant à Ribeauvillé (Alsace), et de Greda Köchlin. 1) Elisabeth Schilling, 2) Margaretha von Basel, fille de Hans, maisonneur de la ville. Changeur et marchand détenant des participations dans plusieurs mines d'argent. Représentant de la corporation du Safran au Petit Conseil de Bâle (dès 1442), membre des Sept et du collège des députés, maisonneur de la ville, premier prévôt de corporation (1469-1474). Z. fut plusieurs fois délégué, juge arbitral et garant de la ville de Bâle.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 1, 811-814
  • F. Ehrensperger, Basels Stellung im internationalen Handelsverkehr des Spätmittelalters, 1972

Suggestion de citation

Hess, Stefan: "Zscheckenbürlin, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.08.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019307/2013-08-06/, consulté le 26.11.2020.