de fr it

StephanStör

Page de titre de son libelle sur le mariage des prêtres, imprimé en 1524 chez Andreas Cratander à Bâle (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).
Page de titre de son libelle sur le mariage des prêtres, imprimé en 1524 chez Andreas Cratander à Bâle (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv). […]

à Diessenhofen, 1529 dans le landgraviat de Hesse. Etudes de théologie à Tübingen (1503) et Bâle (1506; magister, 1509). Curé de Liestal (1512-1523), confesseur du couvent de clarisses de Gnadenthal à Bâle (1524-1525). Au début des années 1520, S., qui était en relation avec des réformateurs importants, tels Capiton et Œcolampade, se mit à prêcher les idées de la Réforme à Liestal. Après s'être marié avec sa gouvernante, il défendit publiquement, lors d'une dispute à Bâle, le mariage des prêtres et la prédication centrée sur l'Evangile. Malgré le soutien d'Œcolampade et des bourgeois de Liestal, il fut relevé de sa fonction par le chapitre cathédral et le Conseil de Bâle. Lors de la guerre des Paysans de 1525, il prit la parole dans des rassemblements, rédigea des lettres de doléances des sujets bâlois destinées au Conseil et incita les corporations de la ville à se joindre aux paysans contre les autorités. Cette tentative échoua et S. fut obligé de fuir quelques jours après le début de la guerre, car les dirigeants voyaient en lui le principal responsable des troubles sur leur territoire. Il fut arrêté à Strasbourg en janvier 1526, interrogé à plusieurs reprises, puis relâché grâce à des interventions de Zwingli et du réformateur strasbourgeois Capiton. Pour le punir, le Conseil de Bâle confisqua ses biens et le bannit. S. s'établit alors dans le landgraviat de Hesse, où il essaya vainement d'obtenir le droit de revenir à Liestal après que Bâle eut adopté la Réforme.

Sources et bibliographie

  • K. Gauss, Reformationsgeschichte Liestals, 1917
  • S.E. Buckwalter, Die Priesterehe in Flugschriften der frühen Reformation, 1998, 267-273
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Landolt, Niklaus: "Stör, Stephan", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019309/2012-05-30/, consulté le 29.07.2021.