de fr it

LudwigBär

24.5.1479 à Bâle, 14.4.1554 à Fribourg-en-Brisgau, de Bâle. Fils de Hans, épicier et changeur. Demi-frère de Hans (->). Après avoir probablement étudié à l'université de Bâle, B. partit pour Paris et obtint le grade de maître ès arts en 1499. Il fit ensuite des études de théologie qu'il termina en 1511 avec une brillante thèse de doctorat. En 1513, il était professeur ordinaire à la faculté de théologie de l'université de Bâle. Il fut recteur en 1514 et 1520, doyen de sa faculté en 1514 et 1528. Par ailleurs, il occupa la charge de vice-chancelier de l'université. Il exerça aussi son influence comme dignitaire de l'Eglise: en 1513 il fut chanoine, en 1518 prieur de Saint-Pierre. En 1526, avant les troubles de la Réforme, il devint chanoine du chapitre cathédral.

La même année, il fut l'un des quatre présidents de la Dispute de Baden. B. était un grand connaisseur de la théologie scholastique et un ardent défenseur de l'humanisme. Une étroite amitié, fondée sur de grandes affinités, le lia à Erasme, qui l'appelait theologus absolutissimus. De nombreux autres savants de l'époque le tenaient en haute estime. Dans les luttes confessionnelles, il observa d'abord une attitude réservée et modérée; au début, il sembla appuyer les tentatives de réforme. Plus tard, il s'en détourna résolument, si bien qu'il quitta Bâle en 1529 pour s'établir à Fribourg-en-Brisgau. A partir de 1531, il poursuivit son enseignement à l'université de cette ville. Il demeura un partisan engagé de la cause catholique. C'est pourquoi il entreprit, en 1535, un voyage à Rome; au cours d'une audience pontificale, il tenta d'intéresser la Curie romaine à la situation en Suisse. Entre 1541 et 1549, il séjourna de temps en temps à Beromünster comme chanoine. Son ouvrage Pro salutari hominis ad felicem mortem praeparatione parut en 1551 chez Jean Oporin à Bâle

Sources et bibliographie

  • A. Burckhardt, «Die Familie Bär», in Basler Biographien, 1, 1900, 59-89
  • Wackernagel, Basel, 3
  • P.G. Bietenholz, éd., Contemporaries of Erasmus, 1, 1985, 84-86
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF