de fr it

FrançoisJaquerod

2.2.1818 à Aigle, 20.11.1879 à Aigle, prot., d'Ormont-Dessus. Fils de Jean-François et de Marguerite Petter. Esther Soutter, fille de Charles François Louis, négociant. Apprentissage de sept années chez Philippe Franel à Vevey. J. compléta sa formation d'architecte à Munich, où il fut reçu membre de la Société des architectes (1841), et à l'académie royale des arts de Berlin (1842-1843). Etabli à Aigle dès 1844. Conseiller communal (législatif, 1851-1879) et député au Grand Conseil vaudois (1866-1873). Il construisit de nombreux édifices publics, notamment des écoles, à Aigle (1869), Montreux (1868-1871), Yvorne (1871), Noville (1871), Saint-Triphon (1875). Entre 1861 et 1875, J. réalisa également des immeubles de rapport à Aigle et quelques villas dans cette même localité et à Rennaz. Son bureau d'architecte fut repris dès 1879 par son fils Jules-Marius (1854-1923).

Sources et bibliographie

  • M. Grote, «Notes sur le rôle de l'architecte François Jaquerod dans la réalisation de la rue de la Gare à Aigle», in Des pierres et des hommes: hommage à Marcel Grandjean, 1995, 611-627
  • M. Grote, «En cheminant avec un architecte néoclassique à Aigle: François Jaquerod (1818-1879)», in Aux lumières du lieu, dir. P. Starobinski, 2004, 85-101
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.2.1818 ✝︎ 20.11.1879