de fr it

Jean-SamuelNoblet

21.2.1794 à Rolle, 25.2.1829 à Perroy, prot., de Marchissy. Fils de Jean-Pierre (->). 1817 Françoise Jaquenoud, fille de Samuel, traiteur. Après un séjour à Paris (1815), N. se forme chez un architecte à Zurich (1816). La même année, soupçonné d'aider à cacher Joseph Bonaparte, il est arrêté à Berne. Il fournit sans doute des projets pour le palais Eynard (1817). Avec son père, il travaille notamment aux plans de la maison de Charles Pictet de Rochemont au Grand-Lancy (comm. Lancy) en 1816-1819, et, vers 1825-1828, ils réalisent la maison de maître de Choisi (comm. Bursinel) et la maison de Beaulieu (comm. Gilly). On ne connaît de N. que deux autres œuvres: la cure de Longirod (1828, plans avec Jean-Siméon Descombes) et sa propre maison de la Couronnette à Perroy (1825-1828). Candidat plusieurs fois malheureux à l'administration des ponts et chaussées, il est finalement nommé voyer du district de Rolle en 1827.

Sources et bibliographie

  • RHV, 1949, 144
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.2.1794 ✝︎ 25.2.1829

Suggestion de citation

Bissegger, Paul: "Noblet, Jean-Samuel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.01.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019400/2009-01-09/, consulté le 29.10.2020.