de fr it

JacquesPerroud

Première mention en 1584/1585, 1619, prot., de Cressier (NE). Fils de Laurent (->). P. achève le travail de son père sur deux figures de fontaine à Lausanne (Justice et Patience, cette dernière aujourd'hui disparue), terminées en été 1585. Signalé à Cressier et au Landeron à plusieurs reprises jusqu'en 1619 comme maître maçon. Aucun document ne permet cependant de lui attribuer de manière certaine l'un ou l'autre des nombreux édifices de la région présentant des caractères proches des halles de Neuchâtel, construites par son père (notamment la maison Marval à Neuchâtel, 1609).

Sources et bibliographie

  • MAH VD, 1, 1965, 136-137, 140-141
En bref
Dates biographiques Première mention 1584/1585 ✝︎ 1619