de fr it

JeanBerthoud

20.8.1676 (?) à Môtiers (NE), peu après 1753, prot., de Couvet, reçu bourgeois de Valangin en 1719 et de Neuchâtel en 1729. Fils d'Abraham, ancien d'Eglise. Judith B., fille de Balthazar. B. commença peut-être sa carrière comme maçon en 1702 (temple de Gimel). Activité d'architecte dès 1712 en tout cas. Nombreux mandats en ville de Neuchâtel (plans pour la "vieille chancellerie", 1724; inspection des travaux de l'actuel hôtel communal, 1726; construction du pont de la Poste, 1729) et dans le reste de la Principauté (sculpture d'une épitaphe au temple de Môtiers, 1724; transformations au château d'Hauterive, 1732, et à la cure de Cortaillod, 1740). Il fut aussi souvent appelé dans la région des lacs et dans la Basse-Broye vaudoise, soit comme entrepreneur, soit comme architecte (temple du Lac à La Neuveville avec son frère Abraham, 1720; manoir des Estavayer-Molondin à Barberêche, 1730; collège de Payerne, 1728; travaux au château de Grandcour pour Abraham von Sinner, 1738-1741; tour-porte du Maure à Avenches, 1738; cure de Corcelles-près-Payerne, 1744). B. fut justicier du Val-de-Travers de 1717 à 1732.

Sources et bibliographie

  • Arch. MAH VD, ACV
  • Dossiers Courvoisier, AEN
  • MAH NE, 3 vol., 1955-1968
  • Encycl.VD, 6, 1976
  • A. Moser, I. Ehrensperger, Jura bernois, Bienne et les rives du lac, 1983
  • M. Fontannaz, Les cures vaudoises, 1986
  • M. Grandjean, Les temples vaudois, 1988
  • MAH FR, 4, 1989
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.8.1676 (?) ✝︎ peu après 1753