de fr it

Jean-JacquesVaucher

20.3.1766 à Fleurier (auj. comm. Val-de-Travers), 3.5.1841 à Genève, prot., de Fleurier, reçu habitant de Genève en 1785. Fils de Frédéric, aide-major, et de Marie-Madeleine Bovet. Neveu de Jean-Jacques (->). Jeanne-Françoise-Catherine Ferrier. Diplôme de maître maçon à Genève en 1786. Actif à Rolle et à Lausanne (vers 1797), à Saint-Légier (1815), au temple de Fleurier (1821), V. fit l'essentiel de sa carrière à Genève, où il dirigea l'une des entreprises du bâtiment le plus importantes (Vaucher-Ferrier et Cie) sous la Restauration. Il accomplit des travaux à l'hôtel de ville (1814), participa à l'édification du côté sud de la rue de la Corraterie (1828), de la maison Mirabaud à la Promenade Saint-Antoine (1834), dessina des immeubles du quai des Bergues (1839-1840, actuels 11-15). Son neveu Ulrich (->) fut son associé.

Sources et bibliographie

  • L. El-Wakil, Bâtir la campagne, 2 vol., 1988-1989
  • MAH GE, 1, 1997
  • P. Bissegger, D'ivoire et de marbre, 2007, 557-559
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.3.1766 ✝︎ 3.5.1841