de fr it

MichelVoumard

Mentionné dès 1547, 1566, peut-être de Courtelary. Tailleur de pierre venant du Jura, V. s'établit en 1547 à Bienne, où il fut plus tard reçu bourgeois. Maître d'œuvre de la ville, il reconstruisit la cure (1549) et la maison de la corporation des Bûcherons, avec son oriel de style gothique tardif (1559-1561). Il participa en 1563 à l'assemblée des tailleurs de pierre à Strasbourg. Il réalisa en outre à Bienne les statues des fontaines du Banneret (1557) et de l'Ange (1563-1564). Il remania en 1564-1565 la porte du haut (démolie en 1875, mais dont il reste l'écu aux armes de la ville, actuellement placé sur la façade ouest de la maison de la corporation des Bûcherons).

Sources et bibliographie

  • Procès-verbaux du Conseil et du tribunal, AMun Bienne
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 495
En bref
Variante(s)
Michel Wumard
Dates biographiques Première mention 1547 ✝︎ 1566