de fr it

PierrePradès de La Ramière

1674 à Tonneins (Aquitaine), 29.10.1750 à Genève, de Genève (1721). Fils de Claude de la Ramière, écuyer, seigneur de Pradès. 1) 1734 Jeanne Grenus, fille de Jacob, négociant, 2 ) 1736 Charlotte Flournoy, fille de Jacques Flournoy. Ingénieur et officier au service des Provinces-Unies, P. fut appelé à Genève en 1715 afin de diriger l'exécution du plan de fortification de la ville, conçu par son compatriote Guillaume Le Vasseur de Roques. Les travaux démarrèrent sur le front du lac (quartier de Rive), puis s'étendirent de 1717 à 1726 au front de Champel. Malgré les critiques formulées en 1728 par Jacques-Barthélemy Micheli du Crest, partisan d'une approche tenant compte des réalités du terrain, P. parvint encore à convaincre le Conseil de doter le front de Plainpalais du même système de bastions à demi-lunes et contre-gardes. En 1742-1743, lors d'une incursion espagnole en Savoie, il se vit confier les travaux de défense de la place de Genève.

Sources et bibliographie

  • MAH GE, 1, 1997, 92-96; 2, 2001, 208-209
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Variante(s)
Pierre Pradès
Dates biographiques ∗︎ 1674 ✝︎ 29.10.1750