de fr it

Pierre-FrançoisParis

1.1.1721 à Besançon, dernière mention en 1799 à Vauclusotte (Franche-Comté), cath., de Roche-d'Or (1769). Fils de François, artisan, et d'Etiennette Benoît. Jeanne-Pierrette Roch, fille de Louis-François, marchand perruquier. Tout d'abord enseignant à l'école du corps d'artillerie de Besançon, P. œuvre comme géomètre pour les princes-évêques de Bâle et dans le margraviat de Bade-Durlach dès 1750. Nommé définitivement à la cour de Porrentruy en 1759, il effectue un voyage d'étude architecturale à Paris en 1762. De retour à la cour, il devient directeur des ponts et chaussées en 1763, directeur des bâtiments et membre du Conseil des finances en 1767, puis conseiller aulique titulaire en 1777. P. intervient sur la plupart des chantiers relevant de l'Etat et dans tous les domaines touchant à l'ingénierie et à l'aménagement du territoire. Ses réalisations confèrent leur caractère représentatif aux grands-rues de Porrentruy et de Delémont et témoignent de sa sensibilité à l'urbanisme. S'il utilise un style baroque germanique accompli, comme à l'Hôtel-Dieu de Porrentruy (1761-1765), se conformant ainsi à un contexte dominé par Giovanni Gaspare Bagnato, il se réfère tout autant aux modèles néoclassiques, comme pour l'église Saint-Marcel de Delémont (1762-1767) et l'hôtel des halles de Porrentruy (1766-1769). Il est également l'auteur de l'hôtel de ville de Porrentruy (1761-1764). En 1792, après la fuite du prince-évêque, il assume la présidence du Conseil de régence; le 17 mai, il repousse un assaut révolutionnaire donné contre le château de Porrentruy et s'exile la nuit même à Vauclusotte où le retrouvera son fils Pierre Adrien, également réfugié.

Sources et bibliographie

  • G. Amweg, Les arts dans le Jura bernois et à Bienne, 1, 1937
  • C. Crevoisier, Le factotum des princes, mém. lic. Lausanne, 2001
  • Lettre d'information du Cercle d'études hist. de la Soc. jurassienne d'émulation, 2002, no 27, 1-24
  • A. Schild, Les fonctions du bâtiment public à Porrentruy au XVIIIe s., 2 vol., mém. lic. Neuchâtel, 2002