de fr it

LuigiBagutti

vers 1778 à Rovio, après 1829, cath., de Rovio (parfois dit de Lugano ou de Milan). Il ne semble pas être le fils du peintre Giovanni Battista. Béatrice-Marie-Caroline Cerasoli (ou Cirafoli ou Zanella). Architecte, B. se qualifie en 1821 de lauréat des «principales académies de l'Italie», peut-être celle de Brera à Milan. Il vit à Genève entre 1818 et 1829, où il participe à d'importants concours (Musée Rath 1820, 1823, 1824) et se voit chargé de divers travaux d'un néoclassicisme très palladien dans l'arc lémanique: la maison construite pour Auguste Saladin de Lubières à Pregny (1822-1825); le décor intérieur de Mon-Repos à Lausanne (1825-1828); l'agrandissement pour le philhellène Jean-Gabriel Eynard de la campagne Beaulieu à Rolle (1827); la maison Choisi à Bursinel (1828). A Carouge (GE), B. agrandit l'église catholique (1824) et construit le marché couvert (1826-1827). Il dresse en 1828 le plan d'une église circulaire pour Monthey, qui ne sera pas exécuté. En juin 1828, sans doute à l'instigation d'Eynard, B. projette de partir pour la Grèce, mais il est encore à Genève l'année suivante. On ne sait rien de lui après cette date. B. reste mal connu et plusieurs constructions pourraient lui être attribuées (la Gloriette de la Gordanne à Perroy, par exemple, en 1825).

Sources et bibliographie

  • AEG, BPUG, CIGE et APriv
  • A. Corboz, Invention de Carouge, 1968
  • MAH VD, 4, 1981, 232-255, 277-278, 292
  • L. El-Wakil, Bâtir la campagne, 2 vol., 1988-1989
  • M. Rivier, L'église paroissiale de Monthey et la cure, 1994
  • P. Bissegger, Entre Arcadie et Panthéon, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1778 ✝︎ après 1829