de fr it

Pierre-DavidMatthey

14.4.1752 à Genève, 23.7.1826 à Genève, prot., du Locle, de Neuchâtel et Genève (1770). Fils de Jean-Jacques, maçon et entrepreneur en bâtiment, et d'Etiennette Geneyne. 1776 Jaqueline Françoise Jouard, fille de Jacques, horloger. Issu d'une lignée de maçons, M. devint lui-même maître maçon en 1773. Il travailla régulièrement pour la ville de Genève au sein de l'entreprise familiale (1773-1783). Il fut envoyé à Paris en été 1774 afin de s'initier à la technique du ciment imperméable à l'eau, récente découverte de M. de Loriol. Dès 1775, la ville de Genève lui confia la direction d'ouvrages en tant qu'architecte. Il dessina les plans de l'arsenal (début 1779), quatre projets de fontaine (1782), la porte de Cornavin et la suppression de l'arcade du Bourg-de-Four (restées à l'état de projet). En collaboration avec le maître maçon Hans-Ulrich Heldt, il construisit, entre 1782 et 1783, le théâtre des Bastions dont il dessina les plans d'exécution, probablement d'après un projet de Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault. M. bâtit la caserne (rue des Granges) avec Jean-Jacques Vaucher et Hans-Ulrich Heldt de 1783 à 1786. En avril 1785, il fut condamné à un mois de prison pour attentat à la pudeur et perdit ses droits de bourgeoisie pour dix ans. En mai 1798, il exécuta des travaux avec Abraham Favre dans le bâtiment communal de Chantepoulet. M. acheta et fit le projet d'aménagement d'une parcelle au nord de la promenade Saint-Antoine entre 1798 et 1799. On lui attribue un petit relief de Genève. Juré de la corporation des Maîtres maçons et "gipiers" (stucateurs) dès 1774.

Sources et bibliographie

  • AEG
  • coll. iconographique BGE
  • G. Fatio, «Notre architecture locale», in Nos Anciens et leurs œuvres, 1905, 120
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.4.1752 ✝︎ 23.7.1826