de fr it

Beat JakobZurlauben

3.12.1615 à Zoug, 21.4.1690 à Zoug, cath., de Zoug, bourgeois d'honneur de Lucerne (1654). Fils de Beat (->). Frère de Heinrich (->). 1) 1636 Maria Barbara Reding von Biberegg, fille de Johann Rudolf, capitaine du pays de Schwytz, 2) 1655 Maria Margaretha Pfyffer von Wyher, fille de Franz, conseiller de Lucerne. Ecoles à Bremgarten (AG) et Muri (AG), études à Paris (1630-1634). Lieutenant (1635) et lieutenant de la Garde (1636) dans la compagnie de son oncle Heinrich sous Louis XIII, Z. servit avec ses propres compagnies la France, Venise, la Toscane (major au régiment Lusser au service du duc Ferdinand II de Médicis à Florence en 1646-1647), Modène et la Savoie. De 1663 à 1690, il fut chargé de répartir les pensions françaises et savoyardes destinées à la ville et bailliage de Zoug. Il fut longtemps le principal bénéficiaire des pensions françaises (380 livres en 1654). Il fut élu secrétaire baillival des Freie Ämter en 1633 (à la mort du Lucernois Niklaus Holdermeyer, successeur à ce poste du père de Z., lequel en 1629 avait tenté en vain de transférer la chancellerie de Bremgarten à Zoug); il le resta jusqu'en 1664, mais se fit représenter jusqu'en 1637 par Johann Balthasar Honegger. Major (1655-1656) et capitaine (1657-1683) des Freie Ämter, major fédéral en 1668. En 1678, il acheta à l'abbaye de Wettingen la seigneurie justicière d'Anglikon et Hembrunn, instituée ensuite en fidéicommis. Conseiller (1663-1690), vice-amman (1668-1677) et amman (1677-1680 et 1686-1689) de la ville et bailliage de Zoug, président du Conseil de la ville (Stabführer, 1678-1690). Souvent envoyé à la Diète, délégué auprès de Louis XIV à Ensisheim (Alsace) en 1681. Chevalier de Saint-Etienne (1647) et de l'Eperon d'or (1656).

Sources et bibliographie

  • SDS AG, II/8, 386-389
  • K.-W. Meier, Die Zurlaubiana, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF