de fr it

Laurentius vonHeidegg

au château fort de Kienberg, 20.2.1549 à Muri (AG), couvent de Muri, devant l'autel de saint Antoine. Fils de Laurenz, seigneur de Kienberg et Wagenberg, et de Margaretha von Arsent. Dates de profession et d'ordination inconnues. Abbé du couvent bénédictin de Muri en 1508. En 1526, H. prit parti contre la Réforme et envoya deux frères à la dispute de Baden pour y signer les thèses de Johannes Eck. Ayant renforcé ses contacts à Lucerne, il s'y réfugia en 1531 lors de la seconde guerre de Kappel. Il fit ensuite reconstruire son couvent incendié en puisant dans sa fortune personnelle. Au sein de sa communauté, il s'engagea résolument en faveur de l'ancienne foi. H. était aussi un admirateur des humanistes, le compagnon de chasse du doyen Heinrich Bullinger (1469-1533) et un membre de la société noble de l'Escargot (Schild zum Schneggen) à Zurich.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 932